FAI 2014 : Entretien avec le DG du FER

FAI 2014 : Entretien avec le DG du FER
PLAY VIDEO
| Emission | Interviews Personnalités | actualité | Vu 4257 fois
[Joël Landry NIANZOU] Vidéo N°12945

En marge de la 7e édition du Forum Africain des Infrastructures (FAI 2014), qui s'est tenue les 13 et 14 Novembre 2014 à Abidjan au centre CRRAE-UMOA, nous avons reçu sur notre plateau M. Siandou FOFANA, Directeur Général du Fonds d'Entretien Routier de Côte d'Ivoire (FER). Dans cet entretien il dresse le tableau des infrastructures routières ivoiriennes et les activités menées par le FER. Le premier Responsable du FER revient sur l'urgence d'une politique participative pour l'amélioration des routes de son pays. Le tout est expliqué avec des chiffres et des statistiques.


Le FER en bref

** CONTEXTE

Conscient que la route précède et soutient le développement, la Côte d?Ivoire a depuis l?indépendance consacrée des efforts important au développement de son réseau routier passant de 25 000 km en 1960 à plus de 80 000 km de routes revêtues à l?an 2004.

Des ressources de plus en plus importantes se sont avérées nécessaires tant à la poursuite de son action qu?au maintien en bon état de praticabilité du patrimoine routier ainsi constitué. Soucieuse de rétablir un réseau routier en dégradation continue et accélérée, la Côte d?Ivoire a entrepris des réformes, notamment avec l?appui de la Banque Mondiale dans le domaine routier. Ces réformes se sont traduites par la création au niveau du Ministère d?Etat, Ministère des Infrastructures Economiques de deux (02) nouvelles structures :

- L?Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE), chargée d?assurer la maitrise d?ouvrage déléguée ;
- Le Fonds d?Entretien Routier (FER), chargé de la mobilisation des ressources à affecter au financement du programme d?entretien routier national.

** CREATION

Institué par ordonnance n°2001-591 du 19 Septembre 2001 puis créé par décret n°2001-593 du 19 Septembre 2001, le FER, dont le capital social est de 300 000 000 de francs CFA est un fonds de deuxième génération parce que basé sur les deux (02) principes fondamentaux suivants :

- Commercialisation de la route : l?entretien de la route étant considéré comme un service rendu aux usagers justifiant un paiement.
- Co-gestion des fonds routiers : tous les usagers de la route sont représentés au Conseil d?Administration du fonds.

Le Fonds d?Entretien Routier (FER) a pour objet d?assurer le financement des prestations relatives aux études et travaux d?entretien courant et périodique du réseau routier, à la maîtrise d?ouvrage et à la maîtrise d??uvre des études et travaux d?entretien routier.
[Joël Landry NIANZOU]

Toutes les vidéos
  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant