DISCOP Africa 2016 d'Abidjan: Entretien avec Patrick Zuchowicki, fondateur des Marchés DISCOP

DISCOP Africa 2016 d'Abidjan: Entretien avec Patrick Zuchowicki, fondateur des Marchés DISCOP
PLAY VIDEO
| Emission | Interviews Personnalités | actualité | Vu 4104 fois
[Joël Landry NIANZOU] Vidéo N°13651

Patrick JUCAUD-ZUCHOWICKI est le directeur fondateur de BASIC LEAD basé à Los Angeles et à Johannesburg, une société de gestion d'événements B2B avec plus de 25 ans d'expérience de la planification foires commerciales, des programmes de conférences et des programmes de jumelage pour l'industrie de la télévision.

BASIC LEAD exploite également les rassemblements de l'industrie DISCOP AFRIQUE et DISCOP Asie occidentale, ce qui facilite le développement du contenu, de la production et de la distribution à travers et avec les régions en développement rapide du monde.

Un Franco-américain né en 1959 et éduqué à Paris et New-York, Patrick JUCAUD-ZUCHOWICKI créé le, DISCOP EAST foire commerciale basée à Budapest célèbre considéré comme l'événement qui a catapulté l'Europe centrale et orientale dans l'avant-garde des nouvelles affaires de licences internationales. Vendu en 2010 à l'Association nationale américaine des directeurs de programmation de télévision (NATPE), DISCOP EAST a été renommé NATPE BUDAPEST depuis.

Qu’est-ce que le DISCOP AFRICA ?

Crée en 2008 par Patrick Zuchowicki, le DISCOP AFRICA est un marché pour les industries de la création et de la vente de contenu télévisuel africain. Pendant trois jours en un lieu, se rassemblent, acheteurs, vendeurs, distributeurs, producteurs de films, de programmes TV, de droits d’adaptation et de chaînes packagées pour échanger, nouer des relations et vendre leurs productions. Depuis sa création le DISCOP se tient annuellement à Johannesburg. Cependant, depuis 2015, le DISCOP est passé d’une à deux éditions annuelles.

L’un des objectifs du Discop Abidjan 2016 est de faire de la Côte D’Ivoire le grand hub de la production audiovisuelle dans la sous-région. Preuve à l’appui, 182 producteurs et créateurs de contenus étaient présents. Le bilan de ce grand rendez-vous panafricain des professionnels de la télévision et du web fut extrêmement positif et a enregistré un record d’affluence avec plus de 1000 délégués. Ce Discop a provoqué énormément d’activités par les jeunes et les médias sur les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, et YouTube - en Côte d’Ivoire et engendré de nombreux articles de presse.
[Joël Landry NIANZOU]

Toutes les vidéos
  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant