Salon Africain du Football : Pari réussi pour la première édition


Salon Africain du Football : Pari réussi pour la première édition

Article
Accueil Great Event Tv
 
| Great Event Tv | Salon | Sport  Vu 11211 fois
Article N°26652

Salon Africain du Football : Pari réussi pour la première édition

Football Africain, quelles solutions pour aujourd'hui et demain ?, tel était le thème principal de la première édition du Salon Africain du Fooball, qui a eu lieu dans la capitale économique ivoirienne les 27 et 28 mai 2022 sous le haut patronage de M. Danho Paulin, Ministre de la promotion des sports et du développement de l'économie sportive ; et avec comme invité spécial, M. Serge NKONDE, ministre des sports de la République Démocratique du Congo. 

Pendant deux jours, la Côte d’Ivoire a été la capitale du football Africain, et pour cause, la tenue de la première édition du salon africain de football, SAF. Cet évènement mondial a réussi a réuni les acteurs et professionnels du football continental et international autour de divers thématiques et conférences sur les enjeux actuels et futurs du football africain. Les journées ont été ponctuées également par des activités spécifiques, dont des MEET&GREAT avec des stars du football, telque Bernard Lama, l'ex international français.

Le salon raconté par le promoteur

Selon le promoteur, Jean Tanguy Yapoidou, l’idée du salon Africain du football est née premièrement d’un constat factuel de l’inexistence d’une plateforme continentale de rencontre et d’échange entre professionnels du football tel que nous le concevons, et deuxièmement de la nécessité de réunir tous les acteurs du football lors d’un grand événement continental pour débattre des problématiques du football africain et agir pour son développement.

"Le SAF a pour objectif de réunir tous les acteurs du football africain. C'est vraiment tout l'écosystème du football, tous les métiers du football, toutes les compétences du football qu'on ne voit pas sur le terrain", a t'il indiqué avant de poursuivre : "La compétition sportive qui est la CAN est suffisemment mis en lumière, elle met aussi suffisement en lumière les atlètes qui sont la véritable face visibe de l'hasburg de tout ce que peut comporter le football, alors que le football c'est beaucoup plus que l'athlète, c'est tout cet ensemble qui permet à la compétition de vivre et c'est ce que nous avons voulu mettre en avant", a expliqué Jean Tanguy Yapoidou.

Par ailleurs, le promoteur du salon est revenu sur les problématiques qui ont été abordées pendant le salon. "Le continent africain est l'un des plus gros consommateurs de compétition de football, mais c'est quand même abérant qu'il n'y est pas de formation en marketing sportif. Même à l'INJS ça n'existe pas. C'est vrai qu'on fait le management de sport mais c'est général. Or le marketing sportif permet de développer l'économie du sport, le sponsoring, les évènements spéciaux et parasportifs, la  gestion des contrats, etc", a-t-il relevé.

Tous les sujets qui touchent l'écosystème du football sont passés au peigne fin au cours de ces assises continentales du football : l'arbitrage, les médias, le dopage, la santé, la structuration au sein du football, les financements des clubs, la formation des clubs, les agents de joueurs... Des pistes de solutions ont été apportées.

Les temps forts

Lors de la seconde journée, il y a eu un panel de haut niveau sur le thème principal du salon. Le panel était composé des ministres des sports de la Côte d'Ivoire et de la RDC, de l'ex international français Bernard Lama et du promoteur du salon, Jean Tanguy Yapoidou. Les panélistes ont, dans un premier temps, fait l'état des lieux du football africain, avant de proposer des solutions pour son développement.

Les deux ministres ont présenté la politique de développement du sport et du football de leurs pays respectifs. Le ministre Danho Paulin a défini le plan de construction d'infrastructures sportives de la Côte d'Ivoire à travers le plan régional et les investissements qui sont faits pour la CAN 2023. Quant à son homologue congolais, il a présenté les actions menées en faveur de l'essor du football dans son pays.

L'autre temps fort du salon a été la distinction honorifique des ministres des sports ivoiriens et congolais ; ainsi que l'international français Bernard Lama.

En définitive, le salon africain du football se veut le 2ème plus grand événement footballistique du continent africain après la CAN. Il se présente comme la grande plateforme africaine de réflexion, d'opportunités, d'éhanges, de rencontres, d'exposition et d'affaires... Un véritable cadre de visibilité des clubs et championnats africains, de promouvotion des projets sportifs et des footballeurs africains. Enfin, un salon pour capter et attirer de nouveaux partenaires et de nouveaux marchés ; pour développer votre portefeuille de réseaux professionnels ; pour acheter et vendre des produits ; pour rencontrer des professionnels nationaux et internationaux, des acteurs de hauts niveau du football Africain et mondial.
 

Déborah Coulibaly

Lien :https://www.greateventtv.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...